Rechercher

Le parcours de l'âme et la guérison...

Nous avons tout choisi avant notre naissance, le saviez-vous ?

Mais que signifie le tout ?

J’ai pour habitude de représenter la vie d’un individu comme un grand planisphère où il est le tout de cette planète entière.

Avant son incarnation sur Terre dans une vie d’humain, l’âme décide d’un parcours pour développer des capacités, évoluer ou tout simplement expérimenter une vie calme.

Elle décide de son environnement, des personnes qui vont l’accompagner (cf : les rencontres d’âmes), des relais mais aussi des obstacles, des épreuves, des leçons et des outils ou aptitudes qui lui sont nécessaires pour vivre cette vie (corps, dons, talents, intelligence…)

C’est en cela où tous les chemins de vie sont différents.

Vous comprenez donc qu’il est inutile d’envier le parcours de l’autre parce que, de toute façon, nous ne pourrions ni le comprendre, ni l’intégrer.

Une fois les choix faits, elle s’incarne pour un temps donné qu’elle a également décidé : 1, 3, 41, 55 ou 90 ans.

Cependant, dès la naissance, nous oublions totalement notre carte de route et notre modèle d'incarnation et c’est en cela que notre vie devient un voyage fait de rencontres et de découvertes, d’expériences (vécues positivement ou négativement), d’enrichissement, d’évolution, de maturité et de sagesse.

Nous évoluons donc sur un chemin ascensionnel où le libre arbitre (notre conscience) est totalement autonome sur la façon dont il souhaite voyager sur ce parcours, c’est-à-dire faire des choix.

Pour illustrer mes propos je vous invite à comprendre les points suivants.

Admettons, que dans cette vie-là vous avez décidé de faire le chemin Lyon Paris, sachant que vous en avez parcouru des milliers d’autres (Paris-Tokyo / Lisbonne –Londres…)

Avant la naissance, l’âme choisit une famille (parents, des frères et sœurs) un environnement social (amis, travail) une époque et un pays pour vivre… et choisit également les épreuves à traverser.

Le libre arbitre nous permet d’emprunter les modes de transport ou les chemins pour voyager : le train, l’autoroute ou les petits sentiers et également la difficulté des épreuves.

C’est comme si on se trouve en haut de la montagne et que nous avons à choisir entre la piste verte, bleue, rouge ou noire en fonction de la difficulté mais aussi ce qui nous permet d’apprendre et progresser.

Nous avons la possibilité de choisir la facilité (la verte) ou la difficulté (la noire) à condition de ne pas nous tromper de chemin (faire du hors-piste).

En effet, le programme de l’âme qui est de faire Lyon Paris est uniquement déterminé par elle et elle seule.

A la naissance, l’ayant oublié, nous grandissons avec une éducation, des croyances des valeurs, des apprentissages qui souvent nous conduisent parfois à tenter le hors-piste.

Notre âme ne peut absolument pas s’épanouir si on s’entête à vouloir faire Bordeaux Lille alors que notre feuille de route est Lyon Paris. C’est en ce sens où l’on peut se sentir perdu dans sa propre existence source du communément appelé « burn out » mais qui en réalité est une véritable crise existentielle. La maladie peut également devenir révélatrice de cette supercherie.

Une fois le parcours terminé (le décès) l’âme retourne dans son tout se repose le temps de choisir une nouvelle incarnation et entamer un autre parcours toujours dans ce même planisphère.

C’est ainsi que lors de nos diverses incarnations nous pouvons revenir avec des marques des épreuves de parcours précédents (maladies, héritages, douleurs….), revivre des schémas répétitifs (rencontrer toujours le même type de conjoint…), régler des dettes (pécuniaires ou sociales) parce que la leçon n’a pas été apprise ou comprise.

Cependant, sachez que nous avons toujours le choix de rectifier les choses dans notre vie, de guérir des blessures du passé au sens large (vie présentes et vies antérieures), de jalonner de nouveaux relais sur notre chemin, de faire de nouvelles rencontres.

La fatalité n’existe pas, la vie est un voyage et une découverte de sa propre existence et de son propre pouvoir créateur (qu’est-ce que je veux dans ma vie, de quoi ai-je besoin, de quoi ai-je envie ?)

Autrement dit, sur la piste verte, vous pouvez toujours créer une bosse ou un virage à un moment donné même si c’est plutôt destinée à la piste noire.

Quel est le travail du médium guérisseur dans cette grande étendue ?

Je vais vous parler maintenant ce que je vois, je ressens, j’entends….

Les esprits les plus cartésiens ont encore des difficultés à comprendre comment cela fonctionne…. Et je vous l’assure, après un parcours d’études supérieures et des années de travail dans les ressources humaines et la finance je cherche encore...

Je suppose que le fait que je sois Haut Potentiel Intellectuel et émotionnel (hypersensible, hyperémotive, hyper…empathique…la liste est longue ! avec un grand cœur et une humilité à toute épreuve) me confère des aptitudes que j’ai développées durant plusieurs vies et après un long parcours de travail sur soi on parvient à accepter que c’est là pour un temps.

Tout d’abord je tiens à préciser qu’il n’y a absolument aucun hasard dans notre rencontre, ni dans la lecture de cet article… Votre âme ou votre inconscient a choisi de s’y intéresser.

Toutes les personnes qui viennent à moi ont déjà fait un choix inconscient, puis conscient de guérir ses blessures, dénouer des liens, se repositionner sur le bon chemin, poser de nouveaux jalons dans sa vie….


Soyez rassurez, je ne lis personne à son insu, il me faut une clé pour accéder à votre âme.

Quand je me connecte à l’âme, j’arrive dans cette grande étendue d’énergie (votre planisphère tout entier !). Cet espace est totalement atemporel, c’est le lieu des rencontres des âmes. C’est un temple déconnecté de toute conscience, de toute croyances, les morts sont vivants, les liens du sang sont inexistants, c’est un lieu de paix, de compassion, de bienveillance et d’amour. C’est le lieu de votre propre vérité où chacun a la sienne.

Votre âme me dirige alors exactement là où il y a des nœuds à défaire, à libérer à nettoyer parce que elle, elle sait, elle connait exactement son parcours de vie.

Je suis donc un relais de guérison, un messager.

Je perçois et je vis vos émotions, je revis des scènes de vie antérieures, de votre passé, de vie présente comme des scènes ou des films pour mieux vous les exprimer et mettre des mots sur des maux.

C’est l’échange que nous avons lors des séances mais la guérison et uniquement énergétique, cela se fait « tout seul ».

Une fois le travail énergétique effectué au niveau de l’âme, il redescend tranquillement dans votre corps émotionnel (ce qui crée des chamboulements), dans votre conscience, dans votre corps et dans votre vie.

On pense toujours que notre environnement est la cause de tous nos maux, or ce sont nos vibrations, nos résistances intérieures qui se manifestent sur notre environnement.

Ce qui est à l’intérieur se voit à l’extérieur et non l’inverse.


J'ai choisi de vous livrer tout cela afin encore une fois de lever des tabous mais aussi pour exprimer une idée reçue que la médiumnité est un don. Me concernant, c'est plutôt de grandes aptitudes à canaliser des ressentis, des émotions très précises d'abord expérimentées et vécues des vies durant.

C'est une aptitude à vraiment chercher au plus profond de nous les vibrations ressenties pour vous les exprimer (comme le font certains acteurs ou actrices fascinants). Elles sont ensuite livrer par des images, des sons afin que je puisse les comprendre et vous les retranscrire.

Je vous souhaite un merveilleux voyage....


282 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout