Rechercher

C'est quoi le karma ?

Dernière mise à jour : 15 oct.


« Chaque jour, chacun de nous fait un choix entre le bien et le mal, entre l’amour et la haine et parfois même entre la vie et la mort. Et c’est la somme de tous ces choix qui devient notre vie. Le jour où je m’en suis rendue compte, c’est le jour où je suis devenue qui je suis »


Le karma est la somme de tous nos choix et actions faits durant nos incarnations y compris celle-ci. Le karma est action/réaction : c’est notre évolution. Il se présente comme une banque de données contenant toutes nos expériences de vie : nos vies antérieures qui sont, en réalité, nos « vies intérieures ».

Nos vies intérieures sont à notre entière disposition. Elles contiennent nos capacités, nos aptitudes, nos connaissances, nos outils autrement dit nos talents naturels mais aussi nos mémoires de blessures et de peurs.


L’évolution « est » et vit, nous avons notre libre arbitre pour avancer, grandir dans cette vie comme bon nous semble même si nous suivons inconsciemment notre GPS intégré : notre être intérieur : nos pensées, nos émotions, nos instincts.

Quand nous faisons un choix pour poser une action, nous faisons interagir deux mécanismes internes : notre âme et/ou notre égo.

Notre âme est un plan de conscience qui contient notre « intuition ».

Notre égo est un plan de conscience qui contient notre mental que l’on intègre à notre incarnation.

Pour évoluer, nous avons besoin que ces deux parties coopèrent l’une avec l’autre comme le Yin et le Yang des contraires, complémentaires qui permettent l’harmonie.


Que se passe t’il lorsque nous n’arrivons pas à faire des choix, poser des actes ou que nous nous sentons perdus ?

qu'il y a une bataille bataille entre notre intuition et notre mental.

L'ego est le siège de nos peurs et croyances limitantes liées à notre éducation et aux structures sociétales (la norme)

Il se rappelle de mémoires karmiques inconscientes passées au sens large y compris l'enfance : des blessures, des souffrances et il en a gardé une empreinte dont nous n'avons pas du tout conscience. Cependant, nous pouvons à tout moment lui rappeler qu’il est en sécurité et que ce ne sont que des mémoires qui ont besoin d’être libérées afin que, dans cette incarnation, nous puissions faire nos choix en notre âme et conscience c’est le libre arbitre.


Le karma, notre champ d’actions et d’évolution est très vaste. Pour être plus précise, je vais le décomposer en chapitres que je découvre au fur et à mesure des guérisons qui se présentent :

· Le karma d’existence : qui suis-je ? Ce que nous sommes venus vivre dans cette vie, ce que l’on nomme parfois, « mission de vie ».

· Le karma de possessivité : je suis et je fais à contrario de je fais pour avoir (des biens, de l’argent, des gens…) c'est recevoir.

· Le karma de propriété : je suis maître en ma demeure intérieur, c’est le karma du pouvoir intérieur et de nos lieux de vie.

· Le karma de l’âme amoureuse : je suis amour et je m’aime. C’est le karma des rencontres d’âmes.

· Le karma familial : je suis à ma place dans mon incarnation et dans ma lignée.

· Le karma animal : je suis mes instincts. C'est le karma de protection que je préfère appeler immunité.

· Le karma de paix : je suis en sécurité intérieure. C’est le karma de l’abondance, de la confiance et de l’expansion de l’être.


Pourquoi guérir son karma ?

Nous ne guérissons pas notre karma, nous guérissons les réactions de notre passé (au sens toutes vies confondues passées et présente); c'est à dire, les blessures inconscientes contenues dans l’égo afin que l’âme et l’égo s’harmonisent ensemble pour nous révéler davantage et passer ainsi d’actions en actions.

Lorsque l’on vient libérer une vie antérieure, on libère des énergies de guérison qui peuvent être présentes dans différents chapitres karmiques, mais aussi présents dans notre vie actuelle et dans notre corps.


Le karma est aussi source de croyances limitantes que je pense nécessaire d’éclaircir.

Le karma "est", il ne peut donc juger, vous l’aurez compris il est inhérent à notre propre personne si nous le jugeons, en réalité, nous nous jugeons nous-mêmes.

Le karma n’est pas punitif. C’est la croyance de la dette karmique : penser qu’on a un prix à payer pour nos faits passés, que l’on ne mérite pas d’être ou d’avoir, ou encore que l’on n’a pas le droit d’être ou d’avoir dans cette vie.


La karma au sens action/réaction est souvent confondu avec « loi du retour » : je récolte ce que je sème, je récolte ce que j’ai semé même si j’ignore ce que j’ai semé, voir je ne récolte pas du tout et je suis punie. Or, semer n’est qu’une action parmi tant d’autres possibilités.


Il est bien entendu qu'il s'agit de "ma vérité" à nuancer avec vos propres croyances et expériences de vie. Je souhaite que ce texte puisse éclairer votre cheminement intérieur.


Je vous remercie de votre lecture.


A très bientôt


Angélique





543 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout